Tati Lilnat : ensemble défendons nos droits, sauvegardons nos emplois ! - US CGT Commerce et Services Paris

Aller au contenu

Menu principal :

Tati Lilnat : ensemble défendons nos droits, sauvegardons nos emplois !

Professions > Commerce > actualité commerce



Le 14 mars 2017, les élus CGT de TATI LILNAT ont demandé une réunion extraordinaire du CE sur les conséquences de la mise en vente de l’entreprise pour l’emploi des salariés.

Vu l’urgence de la situation, la réunion extraordinaire se tiendra le 23 mars.

En effet, le 27 février 2017,  le groupe Eram a annoncé la mise en vente de TATI. En tout, ce sont les 1720 salariés AGORA, VETURA, LILNAT et DEGRIFMANIA qui risquent de se retrouver sur le carreau.

Pourtant, depuis l’annonce dans la presse de la mise en vente, jamais la direction n’a jugé bon de convoquer officiellement vos représentants, alors qu’elle en a légalement l’obligation.

Nous, élus de la CGT, refusons désormais d’être réunis de manière informelle, sans ordre du jour, et sans possibilité de donner des informations officielles à nos collègues. (Lire le tract)

16 mars 2016

 
Retourner au contenu | Retourner au menu