Salariés de Tati, tous en grève le 4 mai pour sauver nos emplois! - US CGT Commerce et Services Paris

Aller au contenu

Menu principal :

Salariés de Tati, tous en grève le 4 mai pour sauver nos emplois!

Professions > Commerce > actualité commerce

Mardi 2 mai 2017, la première audience visant à placer en redressement judiciaire Tati a eu lieu à Bobigny. Ce sont au minimum 700 des 1720 emplois de Tati qui sont menacés.

Aucun des repreneurs  ne se dit en mesure de reprendre l’ensemble des salariés.  Nous ne sommes même pas sûrs de recevoir notre salaire d’avril en temps et en heure !

Le groupe Eram s’est conduit de manière totalement déloyale vis-à-vis de vous et de vos représentants. Sous prétexte d’une dette de 5.7 millions d’euros qui n’existait pas un mois plus tôt, il tente à présent d’échapper à ses responsabilités sociales en faisant financer le plan de licenciements par l’Etat et donc les contribuables.

SI NOUS NE NOUS BATTONS PAS, LE GROUPE ERAM NE DONNERA PAS UN CENTIME DE PLUS QUE LE MINIMUM LEGAL AUX SALARIES DE TATI QUI SERONT LICENCIÉS. (Lire le tract)


Paris, le 2 mai 2017


 
Retourner au contenu | Retourner au menu