Tati, l'enseigne célèbre pour son slogan "Tati les prix les plus bas" veut se débarrasser de ses salariés à bas coût - US CGT Commerce et Services Paris

Aller au contenu

Menu principal :

Tati, l'enseigne célèbre pour son slogan "Tati les prix les plus bas" veut se débarrasser de ses salariés à bas coût

Professions > Commerce > actualité commerce



Vendredi 28 avril 2017, TATI - propriété du groupe ERAM- s’est déclarée en cessation de paiement. Une procédure de redressement judiciaire va être ouverte et une première audience est prévue devant le tribunal de commerce de Bobigny courant semaine du 1er mai.

Une situation d’autant plus incompréhensible pour les salariés et leurs représentants qu’il y a un mois, la direction affirmait que TATI n’avait plus aucune dette alors qu’elle prétend aujourd’hui en avoir cumulé à hauteur de 5.7 millions d’euros en 3 mois ! La procédure de redressement choisie et anticipée grâce au dispositif « prépack cession » créé en 2014 a ainsi permis au groupe de préparer la vente en amont et aujourd’hui, le dépôt de bilan en toute opacité.

Cette procédure semble surtout être un bon moyen pour le groupe ERAM de se débarrasser le plus rapidement possible de l’enseigne TATI et de ses salariés tout en faisant payer par l’Etat le coût des 700 licenciements qui pourraient être envisagés si ce n’est plus ! (Lire le communiqué)

2 mai 2017


 
Retourner au contenu | Retourner au menu